Pâques-en-Provence

  • 11
  • au13
  • avril
  • 2020

Lieu :

  • Ville :  Blauvac (Vaucluse)
  • Code postal :  84570

Contact :

Le minuscule village de Blauvac accueillera cette année les retrouvailles pascales des cyclotouristes : 530 habitants disséminés sur les 21 km2 de la commune, dont une partie au hameau de Saint-Estève, en bas, dans la plaine. Mais, sur la crête de la colline, l’église Saint-Sébastien (XIIe siècle) dresse fièrement et bien haut son clocher face au gigantesque Ventoux comme si elle voulait l’égaler. De la petite place jouxtant la mairie où se retrouveront les cyclos, le panorama est exceptionnel sur le « Géant de Provence » et les premiers contreforts des monts de Vaucluse. À droite, on devine les gorges de la Nesque qui s’y enfoncent. La situation élevée du village lui donne un bon ensoleillement l’hiver et une relative douceur de température par les fortes chaleurs de l’été.

C’est le pays de la vigne, du cerisier, de l’olivier… et de la truffe ! C’est aussi celui du sanglier, qui en est friand, et le loup du Ventoux n’est pas loin mais n’est pas encore monté jusque-là.

Blauvac a un riche passé qui remonte aux temps préhistoriques. Ligures et Romains s’y sont aussi installés. La chapelle Notre-Dame des Neiges, voisine, est construite sur l’emplacement d’un oppidum. Au Moyen Âge, le terroir de Blauvac a appartenu à différents seigneurs et à l’évêque de Carpentras. Le château est cité dès 1143, remanié depuis.

Nombreux sont les cyclistes qui, en toutes saisons, grimpent par l’une ou l’autre route, tranquilles et fort agréables, jusqu’au belvédère. Les randonneurs pédestres sont également friands des sentiers alentour. Dans la combe de Vautorte, le hameau troglodyte du Bouquet est à voir. Les maisons s’y étagent sur trois niveaux, reliées par un chemin caladé. L’école publique, abritée sous le rocher, a fermé lors de la Première Guerre mondiale. Le four à pain, l’aire à battre, l’aiguier, les citernes, la longue bergerie close par son muret de pierres sèches sous son abri sous roche attestent d’un habitat rustique mais autrefois bien vivant.

Alors, ami cyclo, si le cœur vous en dit, troquez les souliers à cales contre des chaussures plus conventionnelles et partez à la découverte. À moins que vous ne préfériez rendre visite sur deux roues aux gorges de la Nesque toutes proches ou… au Ventoux bien entendu.

Texte : Raymond Henry


Infos pratiques

  • Lieu de la concentration du dimanche : de 9 h à 12 h – Blauvac / Livre d’or – Résultat des Flèches, Traces et Fléchettes par l’Audax club parisien.
  • Organisateur :
    • Comité départemental de cyclotourisme du Vaucluse
      francis.yernaux@hotmail.com – 06 62 94 14 88
    • Section cyclotourisme de l’ASPTT Carpentras
      Élisabeth Aymard – 06 19 41 33 28 – aspttcyclocarpentras@orange.fr – carpentras.asptt.com

Les parcours

Au départ de Carpentras : Espace Auzon – 68 rue Joseph Cugnot.

Samedi 11

  • 60 km : la route des vins

  • 85 km : les villages perchés

  • 125 km : le tour du Ventoux

Lundi  13

  • 50 km : balade via Venaissia

  • 80 km : la vallée de l’Ouvèze

  • 112 km : les dentelles de Montmirail


Bulletin d’inscription

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.